Ecrire avec ses pieds : c'est le moment !

Publié le par ecrire

basketsBon, c'est vrai qu'il fait encore un peu frais, mais comme nous vous le disons aux pages 4 et 5 de notre carnet Côté Ville - Côté campagne, "les textes urbains s'écrivent avec les pieds". En marchant, en flanant, en se laissant porter par les noms des rues que l'on traverse... Et le grand avantage de la ville, c'est que vous pourrez facilement entrer dans un café vous réchauffer (et écrire)...

Quand la météo sera un peu plus clémente, vous partirez sur les sentiers de campagne en prenant votre carnet de l'autre côté... Bonne promenade ! 

4-5v

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article